Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Strategy of Innovation

Knowledge + Imagination + Entrepreneurship = Innovation = The key to guarantee our common future!

Manuels d'Economie des Lycéens Français vs Allemands !

Ce cancer français qu'est le "gôchisme" est malheureusement profondément ancré dans la société et s'est organisé pour se perpétuer en attaquant très tôt le cerveau influençable des jeunes pour en faire de parfait pleurnichard en quête d'égalitarisme et d'une "planque" comme job cad devenir fonctionnaire, parasite de la société ! Pour vous en convaincre, regardez les vidéos ci-dessous :
 
Emission Les Experts (animée par Nicolas Doze) du 20-21-22/12/2011 et 5/01/2012 sur BFM Business. 
Un des invités, Jérôme Dedeyan, analyse le contenu des manuels d'économie distribués aux lycéens français !

Manuels d'Economie des Lycéens ! from Ari Massoudi on Vimeo.

 

Suite 

Manuels d'économie lycéens français - Finance publics from Ari Massoudi on Vimeo.

Manuels d'économie lycéens français - Finances publiques
Emission du 23/02/2012

 



Emission Les Experts (animée par Nicolas Doze) du 2/2/2012 sur BFM Business. 
Un des invités analyse le contenu des manuels d'économie distribués aux lycéens allemands !

 

Manuels d'Economie des Lycéens allemands from Ari Massoudi on Vimeo.  



Economie au lycée : former les entrepreneurs de demain

Les manuels d’économie français reflètent une mentalité hostile aux entreprises 

http://www.ifrap.org/Economie-au-lycee-former-les-entrepreneurs-de-demain,12689.html



 

Le marché, l’entreprise et l’entrepreneur dans les manuels d’économie de 1re et de Terminale

 

Article rédigé par IREF le 20 Sep 2012 (source: lien)

Etude réalisée par Nicolas Lecaussin, Directeur du développement de l’IREF et Lucas Léger, chargé d’études.

 

Résumé:

Les lycéens auront du mal à trouver une présentation du marché, de l’entreprise et de l’entrepreneur. Une étude réalisée sur 8 manuels, effectuée par Nicolas Lecaussin directeur du développement de l’IREF et Lucas Léger, chargé d’études à l’IREF, montre la partialité de ces livres destinés aux lycéens de première et terminale :

• Le rôle de l’entrepreneur et de l’entreprise dans la création de richesses est occulté
• Sur plus de 400 pages, l’entreprise n’occupe généralement qu’une petite dizaine de pages
• L’entrepreneur est absent des manuels. Aucune histoire d’entrepreneur n’est mentionnée
• Le marché et la mondialisation sont abordés d’un point de vue critique car « défaillants »
• Le mot « social » est le mot le plus utilisé dans les manuels
• L’Etat est toujours présenté comme l’acteur économique principal car c’est un « régulateur indispensable »
• Les auteurs des manuels sont tous enseignants et aucun représentant de l’entreprise n’a participé à la réalisation des manuels
• La revue « Alternatives Economiques » détient le monopole des citations dans les manuels

Partager cette page

Repost 0